in

Une photo de Raúl, filmée dans le métro de Madrid à ses 17 ans devient virale

Un survêtement, une veste en jean et des manuels sur les genoux : c’est une image typique de tout adolescent voyageant dans le métro de Madrid. Sauf que dans le cas de l’image, le jeune en question est Raúl Gonzalez Blanco, 17 ans, quelques semaines à peine après avoir fait ses débuts pour le Real Madrid.

La photo datant de décembre 1994, parue dans une édition du magazine mensuel officiel du club, pour un article intitulé: Raúl: prochain arrêt – succès, est devenue viral sur les réseaux sociaux.

En regardant la photo, on peut en déduire qu’elle a été prise sur la ligne 6, qui avait été prolongée et inaugurée quelques mois plus tôt. Bref ceci c’est pour ceux qui connaissent Madrid.

La star de la couverture de l’édition n ° 63 était José Emilio Amavisca, “la révélation vedette de la saison”, mais occuper la première page était une caractéristique du jeune Raúl. Jorge Valdano avait offert à Raúl, 17 ans, ses débuts en équipe première le 29 octobre 1994.

Le match s’est terminé par une défaite 3-2 pour Madrid, mais institutionnellement, ce serait une victoire majeure pour le club et pour l’équipe nationale espagnole.

Le premier but de Raúl pour l’équipe senior du Real est survenu dans le derby contre Atletico une semaine plus tard, et il avait également causé un penalty pour l’équipe cet après-midi-là.

Raul venait de terminer son séjour en équipe jeune. Et comme le confirme le reportage de décembre 94, il était maintenant membre à plein temps de la première équipe de Valdano. “Mètre par mètre, d’un but à l’autre vers le succès”, disait le sous-titre.

Première saison réussie

Raúl n’a participé à son premier match européen que la saison suivante, mais il a contribué à aider Madrid à remporter le titre de champion de la Liga.

L’équipe de Valdano avait terminé en tête, remportant son 26e titre. Le club avait par la même occasion mis fin à quatre ans de domination du FC Barcelone de Johan Cruyff.

Une grande partie de cette réussite était due aux 10 buts marqués par Amavisca. Raúl avait alors ajouté neuf buts, prenant la place d’Emilio Butragueño dans le onze de départ ainsi que son maillot n ° 7.

Le titre de l’article, “prochain arrêt – succès” était parfait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Premier League: Liverpool lorgne Jason Denayer

Équipe de France: voici le 11 de rêve de Zinedine Zidane en tant que sélectionneur